Tout ce qu’il faut savoir sur le courtier en assurance vie

Tout ce qu’il faut savoir sur le courtier en assurance vie

Avant de souscrire à une assurance vie, le futur assuré doit connaître tous les types de mandats et supports sur lesquels il peut associer son contrat et investir. Son choix dépend de ses besoins. Cependant, comme il existe différents types de mandats de gestion pour un contrat d’assurance vie, mais aussi de supports, surtout si l’assuré opte pour les unités de compte, le choix peut être difficile. Pour aider l’assuré en ce sens, les courtiers en assurance vie peuvent intervenir. Ce sont des intermédiaires qui se chargent de chercher et de proposer la formule adaptée au futur souscripteur, en prenant en compte ses besoins et ses objectifs.

Statut d’un courtier en assurance vie

Un courtier en assurance vie exerce comme un commerçant à titre de personne morale ou personne physique. Vous pouvez visiter cette page pour trouver un spécialiste de l’épargne. Il effectue un service d’intermédiation entre un client, qui est l’assuré, et les établissements d’assurance, les mutuelles ou les banques qui fournissent des produits d’assurance. L’avantage de passer par ce type de professionnel c’est que le type de son mandat n’est pas exclusif comme c’est le cas pour un agent général. Le courtier en assurance vie a le droit d’être en partenariat avec plusieurs établissements proposant des produits d’assurance. Il peut également avoir de nombreux clients étant donné qu’il a un statut de commerçant. Pour l’assuré qui veut souscrire à une assurance vie, cela lui permet de passer par un professionnel qui peut comparer et proposer le meilleur contrat, avec des frais moindres, un système de gestion sûr, des supports qui permettent d’assurer un bon rendement, etc.

Comment est rémunéré le courtier en assurance vie ?

La rémunération d’un courtier en assurance vie respecte la directive du MiFID II. C’est-à-dire que le professionnel, qu’il soit une personne morale ou une personne physique, peut prendre des commissions (par le client ou l’établissement d’assurance) selon les prestations qu’il fournit. Il peut également se faire payer par les clients tiers qui le mandatent dans la recherche du meilleur contrat en assurance vie. Toutefois, le courtier en assurance vie doit prouver à son client que la commission qu’il demande comme rémunération est justifiée. Par ailleurs, selon les directives de la Commission européenne, les courtiers en assurance vie doivent être transparents et pouvoir justifier le tarif appliqué sur les produits d’assurance qu’ils proposent.

L’expertise du courtier en assurance vie

Durant son expertise afin de choisir le bon contrat d’assurance vie pour son client, le courtier va tout d’abord effectuer un bilan de patrimoine. Cela lui permet de connaître avec précision les objectifs de son client et d’y répondre favorablement. Le bilan va concerner l’inventaire et l’analyse des revenus du client et de ses biens meubles et immeubles. Il va aussi étudier le niveau de pression fiscale de son client. Il se chargera également d’effectuer une analyse de l’horizon d’investissement. Cela permet au courtier en assurance vie de déterminer l’objectif patrimonial de son client et d’établir son profil de risque. Grâce à ce profil, le courtier peut proposer des supports comme les fonds en euro, si son client n’aime pas prendre des risques, et les unités de compte si ce dernier a un profil qui est prêt à prendre des risques plus ou moins élevés. Il faut également noter que les besoins et les attentes de l’assuré diffèrent si ce dernier prévoit de transférer le capital épargné et ses revenus à des bénéficiaires quelconques ou pour se constituer un capital afin de couvrir la période de sa retraite. Il y a aussi l’objectif d’épargner par précaution pour s’assurer de couvrir les moments difficiles. Pour terminer, le courtier effectue une recommandation sur l’offre d’assurance vie afin de mieux négocier les frais appliqués sur celle-ci et le coût total du contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *