Visite express du Cameroun

Pendant notre tour du monde, après notre refus de visa pour le Cameroun, nous ne pouvons y rester que 3 jours.

Le premier sert à arriver, le second à visiter et le troisième à repartir. C’est de l’express !

Malgré tout, nous avons le temps de faire connaissance avec Jacques, le père de famille Robin. C’est un homme tout aussi adorable que sa famille. Il est extra !

Nous passerons aussi du temps avec David et Georges qui participeront à nous arranger la situation à l’aéroport. Ils vont aussi nous faire visiter une partie de leur pays sur une journée.

Pierre, le gérant de la Mandarine, nous aidera aussi à nous sortir de l’aéroport. Il nous a trouvé une chambre et nous irons manger quelques fois chez lui.

Et enfin Thierry, maitre des lieux où nous seront logé. Il a promis de ne plus tuer de souris en les écrasant, après l’avoir fait sous les yeux choqués de nos enfants.

Merci à eux !!!!

Montagnes

De cette solidarité et de ces quelques jours, nous avons découvert un Cameroun encore différent du Bénin et du Sénégal. Plus organisé, plus structuré, nous ressentons l’influence anglaise, française et germanique sur ce pays. Par exemple, nous trouvons des petites villes avec des maisons très semblables aux chalets que l’on trouve en Allemagne ou en Autriche. Les routes sont en assez bon état, tout comme les voitures et les habitations.

Chalet

Une atmosphère différente plane aussi dans l’air. Nous quittons l’Afrique de l’ouest pour le centre. Les mentalités sont différentes, c’est subtile mais perceptible. Comme un parfum dans l’air. L’image des français n’est pas très positive. On sent une histoire plus compliquée pour ce pays et ses voisins. Une envie d’indépendance !

La végétation y est luxuriante. Les routes bordées d’immenses plantations d’hévéas et de bananiers. La couleur dominante : le vert. L’élément majeur : l’eau. Heureusement que nous venons du Bénin, car en venant de France, le changement de climat doit être impressionnant !

Evantail

D’une visite d’une petite ville dans les contreforts du mont Cameroun, d’un parc botanique, d’une plage de Seme et de quelques rues de Douala, voici les photos que nous avons ramené 😉

Retrouvez des photographies sur le site de Vincent Meyer Photojournaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donnez et voyagez avec Ecole autour du monde