Opération cadeau…

TITRE :
Opération cadeau

AUTEUR :
Anne-Marie Le Plouhinec
 

EDITION   :
Maison des langues
 

COLLECTION :
Aventure jeune

Opération cadeau est une pièce de  théâtre qui est composée de douze  scènes.

Les personnages

Tante Odile,
Laurent, le grand frère de 13 ans
Julie, la moyenne soeur de 12 ans
Charlotte, la petite soeur de 7 ans
Leur papa et maman
Le rat, Basile ou Grisou
Marc le copain de Laurent

Ce que j'ai appris dans une pièce de théâtre

Une pièce de théâtre est composée de plusieurs scènes.
Au début de chaque scène, ou lorsqu'un personnage change de comportement, il y a des indications qui permettent de savoir comment cela sera joué sur la scène par les acteurs. Ces indications s'appellent des didascalies. Elles sont écrit en italique et entre parenthèse.
Les personnages parlent les uns après les autres, c'est un dialogue. Seulement dans la scène 7, il n'y a que Tante Odile qui parle, c'est un monologue.

L'histoire

Scène 1
Tante Odile téléphone à Madame Grimault, la maman parce que les enfants n'ont pas été sages.  Julie imite tante Odile et la maman les gronde parce qu'elle voudrait un peu plus de politesse.

Scène 2
Laurent est énervé du comportement de Tante Odile et Julie aussi. Ils décident de se venger.

Scène 3
Julie trouve une idée pour se venger de tante Odile, quand sa petite soeur Charlotte rentre d'un anniversaire. Julie propose de faire un cadeau à tante Odile. Ce cadeau sera un truc moche et dégoutant.

Scène 4
Un ami de Laurent, qui s'appelle Marc et qui vit à Paris, vient passer les vacances chez ses grands-parents. Il voudrait faire un tour de vélo avec d'autres amis pendant une semaine mais le problème c'est Basile, son rat. Laurent lui propose de le garder.

Scène 5
Laurent garde le rat. Il dit que c'est pour la vengeance. Charlotte dit qu'elle aime bien tante Odile mais elle finit par être d'accord avec son frère et sa soeur et fait du chantage. Elle demande deux plaques de chocolat pour ne rien dire.

Scène 6
Les enfants vont chez tante Odile pour lui offrir le rat. Tante Odile est énervée mais finalement elle garde le rat et elle l'appelle Grisou.

Scène 7
Tante Odile est maintenant toute seule avec le rat. Elle a peur surtout quand le rat s'est enfui de sa boite. Elle imagine les enfants entrain de rigoler d'elle et décide de se venger à son tour.

Scène 8
Tante Odile vient dire aux enfants que son rat a disparu. Les enfants cherchent pendant 3 heures dans tout l'immeuble. Personne  n'a vu le rat.

Scène 9
Les enfants ont raconté toute l'hisoire à leurs parents. Laurent veut recommencer à chercher Basile. Julie l'accompagne.

Scène 10
Les enfants ont reçu une lettre anonyme qui dit que les trois enfants doivent venir dans la cave numéro 13 a 13h13.

Scène 11
Les enfants vont dans la cave numéro 13 et ils voient tante Odile qui sort de la cave. C'est elle la kidnappeuse et elle leur demande de signer un papier. Ce papier les oblige à faire la paix avec tante Odile.

Scène 12
Les  enfants sont gentils avec tante Odile. Ils sembles réconciliés.

Mon avis

Il faut le lire c'est super. Je n'aime pas que les gens essaient de se venger alors que ce n'est pas bien. Mais j'aime la fin, scène 12, car ça finit bien. Tante Odile et les enfants font vraiment la paix.

3 pensées sur “Opération cadeau…

  • avatar
    1 octobre 2011 à 17 h 42 min
    Permalink

    Bravo Adan, j'ai beaucoup aimé le récit de ce livre que tu as lu, c'est une bien joli histoire que tu nous raconte , les enfants au début ne sont pas vraiment sage, et la tante Odile à beaucoup de mal mais l'essentiel est que l'histoire finisse  bien.
    Mais ont ils retrouvés le rat?
    et qui à bien  pu envoyer la lettre anonyme?

    Papy bob

    Répondre
    • avatar
      1 octobre 2011 à 20 h 22 min
      Permalink

      C’est tante Odile qui a envoyé la lettre anonyme. Mais normalement faudrait pas que je te le dise. Oui ils ont retrouvé le rat.
      Je crois que tu sais que j’ai appris les accords en genre et en nombre et la conjugaison des verbes du premier groupe. Alors, je peux voir que jolie histoire ça s’écrit avec un e à la fin et que tu nous racontes ça finit par un es. Si on dit les enfants c’est du pluriel alors il faut mettre un s à sages. Tu es drôle de me faire des pièges. Je crois que j’ai gagné. Merci d’avoir lu mon article papy, j’aime bien quand il y a des gens qui s’intéressent quand j’écris. Au revoir papy.

      Répondre
  • avatar
    2 octobre 2011 à 9 h 32 min
    Permalink

    Je crois que tu nous a laissé des pièges aussi dans ton texte !!!
    Au sujet des didascalies, elles sont écrites … et entre parenthèses parce qu'il y a 2 parenthèses une au début et une à la fin, dégoûtant prend un accent circonflexe, même boîte en prend un mais tu n'as peut-être pas encore vu les accents  comme à 13h13 et puis en train de rigoler s'écrit en 2 mots
    Mais si tu as 5 ans pour apprendre l'orthographe, c'est qu'il y a vraiment plein de choses compliquées, c'est bien de t'y intéresser tout de suite.
    Je me suis fait aidé de Marie-Pascale, parce que moi je ne suis pas très fort en orthographe mais je suis d'accord que tu me le rappelles si je faits des fautes.
    Marie-Pascale se joint à moi pour te faire de gros bisous, et aussi te relire avec plaisir dans une autre aventure.
    Papy BOB

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donnez et voyagez avec Ecole autour du monde