Histoire de chats !

Pendant le tour du monde, nous avons laissé beaucoup de personnes en France, nous avons aussi laissé deux chats à une amie qui a eu la gentillesse de nous proposer la garde très spontanément. Sauf que voilà, nous vous faisons part de ce que nous vivons au quotidien. Il n'y a que peu de réaction en retour sur le blog mais malgré tout, des nouvelles de France nous parviennent très très régulièrement. Je voulais vous partager une histoire de chat. Notre chat Paillase, enfin le chat Paillasse d'Adan, dont on ne peut se moquer du nom s'il vous plaît car il le porte très bien. Il vit aussi des aventures voyageuses qui nous sont rapportées par mail dont voici la copie. Les noms des personnes concernées ont été retirés et les lieux aussi afin de préserver l'anonymat et la sécurité de chacun.

"Bonsoir,
 
Un petit message pour vous donner des nouvelles de votre magnifique Paillasse, qui se remet de ses émotions, dors bien, mange comme 4, et surtout se révèle être un chat adorable.
 
Vous connaissez sans doute l'histoire par Monsieur le papa de Chrystelle, qui du reste a été très bien au téléphone.
 
Paillasse errait donc depuis quelques jours devant un salon de coiffure se trouvant à ville limitrophe au Val d'Yerres, limite Ville du Val d'Yerres. Ma coiffeuse sachant que je fais partie d'une association de protection des chats m'a donc appelée, je l'ai emmené chez le véto et la puce nous a révélé son origine (d'où l'importance de l'identification de nos chers 4 pattes!).
 
Puis a commencé l'enquête pour savoir qui avait en charge le chat pendant votre tour de monde: de votre locataire à votre papa, tout le monde a joué le jeu pour remonter rapidement jusqu'à votre amie qui garde vos chats.
 
J'ai rencontré cette dernière cet après-midi, et en discutant avec elle il s'est avéré que ses chats, notamment une qui venait d'avoir des petits, ont fait fuir Paillasse qui se serait laissé dominé par tout ce petit monde et aurait vraisemblablement cherché un autre foyer…
 
Smiley quant à lui vivrait bien la situation, habitant moitié chez les vos amis qui gardent vos chats, moitié chez le voisin d'en face!
 
Il se trouve que la veille au téléphone, votre locataire s'était spontanément proposé de recueillir Paillasse si besoin.
 
Après discussion avec votre papa et votre amie qui garde vos chats, il est apparu que cela semblait être la meilleure solution pour Paillasse, qui ainsi retrouverait son territoire et une certaine exclusivité qui semble lui manquer.
 
J'ai rappelé votre locataire en m'assurant qu'elle était bien d'accord, pas de problème à part qu'ils partent en vacances dans les jours qui viennent et ne reviendront que début septembre.
 
Je lui ai donc dit que l'on garderait Paillasse jusqu'à son retour, en la remerciant bien pour sa proposition qui soulagerait tout le monde.
 
En attendant Paillasse resterait dans sa famille d'acccueil qui n'est autre que ma grand-mère! Celle-ci n'en est pas vraiment une car ayant elle-même 3 chats, elle ne veut pas d'habitude que je lui en confie. Mais là les familles d'accueil de l'association étant déjà toutes "pleines", y compris mes parents, moi même j'ai une minettes en accueil en plus des 2 miennes, j'ai réussi à convaincre ma grand-mère de recueillir Paillasse en lui disant que c'était pour quelques jours seulement…
 
En voyant Paillasse, elle ne pouvait que craquer!
 
Bon, je ne sais pas quelle va être sa réaction quand je vais lui dire que les quelques jours se transforment en un mois…
 
Je suppose de toutes façons que si vous n'avez pas confié les chats à vos parents, c'est qu'ils ne pouvaient pas les garder. Si toutefois cela pouvait être possible pour Paillasse jusqu'au retour de votre locataire, j'avoue que je préfèrerais, dites-moi ce que vous en pensez.
 
En tous cas, l'histoire se finit plutôt bien pour tout le monde, les personnes à qui j'ai eu affaire au téléphone c'est à dire votre papa et votre locataire, se sont révélées fort efficaces et sympathiques.
 
Quant aux amis qui gardent vos chats, ils m'ont réservée un accueil très agréable, ce sont des gens qui gagnent à être connus, je les ai trouvés très intéressants.
 
On est amenés à se revoir car ils vont faire stériliser leurs chattes via l'association pour ainsi bénéficier de tarifs réduits, bref cette rencontre a été extrêmement positive.
 
Enfin, cela m'aura permis de découvrir votre action à travers votre blog : ce que vous faites est formidable. Je ne sais pas si j'aurais eu le courage de partir ainsi à l'aventure…ce tour du monde doit être extrêmement enrichissant, vous ne verrez sans doute plus la vie de la même façon à votre retour.
 
En échange je vous communique le lien de l'Ecole du chat libre Vals d'Yerres et de Seine, dont je suis membre du bureau:

www.chatlibre.org

Notre action ne revêt pas la dimension internationale et humanitaire de la vôtre, mais je pense que tout est finalement complémentaire…
 
Sur ce, bon courage pour la suite, et à bientôt j'espère
 
Amicalement
 
Sonia"

Nous voudrions grandement remercier l'école du chat libre Vals d'Yerres et de Seine dont vous aurez noté le lien ci-dessus pour avoir récupérer le chat de maîtres indignes qui ne pouvaient pas les emmener à l'autre bout de la planète même si parfois les enfants rêvent qu'au détour d'un chemin nous voyons apparaître leurs petits compagnons.

4 pensées sur “Histoire de chats !

  • avatar
    29 juillet 2011 à 15 h 16 min
    Permalink

    A toi Christelle Neyer je vous salue chaleureusement en vous tirant châpeau pour l'effort incessant que toi, ton mari et les enfants n'avez jamais  cessé de fournir pour le tour du monde. Occupez-vous bien des, je vous souhaite donc une excellente aventure.Je salue tout le monde.
    Blaise Coffi Tchégnimonhan

    Répondre
  • avatar
    29 juillet 2011 à 16 h 49 min
    Permalink

    Bonjour Blaise,

    Merci pour ce message et tes gentilles paroles. Notre aventure continue, nous faisons de belles découvertes et essayons de les partager avec tous ceux qui nous suivent mais aussi toi, Véronique et toutes les autres personnes qui nous ont accueilli les bras ouverts sans qui nous n'aurions pas vécu les mêmes choses si importantes et intéressantes. Un vrai souffle de solidarité, de partage et de gentillesse.

    Bises à toi et Véronique de nous quatre.

    Répondre
  • avatar
    13 août 2011 à 22 h 25 min
    Permalink

    Tout est bien qui finit bien !! Heureusement !!
    On se demande toutefois qui a appris à ce chat à chercher refuge dans un salon de coiffure, plutôt que chez un traiteur, ou un éleveur de souris…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donnez et voyagez avec Ecole autour du monde