Ecole autour du monde fait la fête à Luang Prabang

Notre séjour à Luang Prabang, ça a aussi été une période de fêtes ! Nous avons passé Noël, le Nouvel An, un mariage et une fête Hmong ! On va vous raconter tout ça 😉

Comment fêter Noël loin de la maison ?

Et oui, est-ce que le père Noël passe au Laos ? Pas de cheminée, pas de neige, pas de magasins de jouets, pas de chambre pour ranger les jouets, pas de … pas grand-chose en fait. Ah, si, l’essentiel ! La magie.

Parce que quand on est loin de toute cette abondance et qu’on est haut comme trois pommes, qu’est-ce qu’on s’en pose comme questions sur les cadeaux qu’on aura ou qu’on n’aura pas !

Noel

Parce que quand on est loin des amis et de la famille et qu’on est haut comme un pommier, qu’est ce qu’on se pose comme questions sur le déroulement de cette fête !

Et puis on se retrouve en famille, on se retrouve entre amis voyageurs. Le Père-noël n’offre pas le dernier jouet trouvé au dernier moment mais un petit chat doré qui agite le bras, qu’il transporte dans sa hôte depuis quelques temps. Un serpent en bois, deux livres de coloriages, deux chocolats et quelques oranges font le bonheur de nos enfants. On se rend vite compte que depuis un an nous sommes en famille et nous en profitons, rien ni personne ne nous sépare.

Mais comment trouver les cadeaux de Noël avec deux morpions dans les pattes ? Facile, parfois, on se perd dans les rues de Bangkok et on attend que papa aie fini avec ses photos, il est pénible parfois !!! Ou on se perd dans le night market et maman nous retrouve enfin, elle arrive avec un cahier d’écriture avec des lignes comme en France. Cela vaut les larmes d’Adan…

La famille Laos de la guesthouse, Julien, Michele, Julie, Fintan sont là. On partage ce petit moment de bonheur, simplement, entièrement.


Noel au laos d'Ecole autour du monde by ecoleautourdumonde

Le nouvel an

Nous sommes en 2555. Non, ca n’est pas le début d’un livre de science-fiction, mais bien l’année où nous sommes. Sauf que ça n’est pas sur notre calendrier !
Nous nous apprêtons donc à passer en l’an … 2011 ! Vous avez suivi ? Nous sommes en l’an 2555 du calendrier Laos et nous allons changer d’année sur le calendrier occidental. Mais nous resterons en 2555 au Laos. Ben oui, ils changent d’année plus tard. Logique non ?

Nouvel an

Bon, on arrête de vous enquiquiner avec ces histoires 😉 Encore eux, la famille de la guesthouse, nous font une surprise. La veille, ils nous annoncent qu’ils nous invitent et nous ferons un repas Laos pour le nouvel an. Génial ! Nous qui n’étions pas emballé par l’idée de passer le Nouvel an dans un restaurant.

Le jour j, nous passons donc une super journée à préparer avec eux (nous nous sommes un peu imposés) en cuisine le repas du soir, à décorer la guesthouse avec plein de ballons et à installer la sono avec karaoke (dont l’usage de la fonction karaoke restera un mystère).

Noel

Le soir, nous passons une super soirée avec la petite bande (Matthias, Gwenaëlle et Cyril ont rejoins le groupe avec une boite de foie gras) à se délecter des plats arrosés de vins que nous avons rajoutés.
Et clou de la soirée, nous partons le soir dans la rue principale voir des milliers de lampions s’envoler dans le ciel. Ca donne l’impression d’être au fond d’un océan et de voir au dessus de nos têtes tout plein de méduses. Nous sommes médusés, c’est magnifique.

Un groupe se produit sur une estrade en attendant le compte à rebours. Et au changement d’année, un feu d’artifice nous surprend.

Noel

Sans aucun doute, le nouvel an le plus fort que nous ayons vécu !

Photographe de mariage ?

En discutant avec nos amis Laos, nous évoquons avec eux notre retour en France et les possibles activités professionnelles. Et puis on se dit que ce serait sympa de faire le reportage photo d’un mariage au Laos. Pas de soucis, mais il n’y a pas de mariages de prévus. Zut !

Mariage

Et voilà que le lendemain, le papa de la famille vient me voir et me propose de le suivre à un mariage qui a lieu dans la famille. Ils sont trop extras ! Nous voilà partis en famille assister à ce mariage que nous découvrons au fur et à mesure. Avant de partir, nous avons juste le temps de nous documenter sur le déroulement d’un mariage traditionnel.

Mariage

L’expérience humaine et professionnelle est extraordinaire. Nous nous retrouvons dans cette petite pièce avec la famille et les futurs mariés. C’est génial ! Le soir, nous finissons au restaurant, la musique à fond et les verres pleins.
Nous leurs laissons une bonne bouteille de Bordeaux (oui oui, on trouve même ça à Luang Prabang, à prix d’or) et des tirages photos. Ils sont ravis et nous aussi.

[nggallery id=96]

Fête traditionnelle dans un village Hmong

Vous allez voir, c’est exceptionnel. C’est très rare. Je vais vous emmener dans un village à une demi-heure d’ici, assister à une fête traditionnelle Hmong. Photos bien cadrées à l’appui. Promis, juré, craché !

Allez, on fait confiance au Tuk-tuk et on y va. Ca ne coûte pas grand-chose et ça peut être sympa.

IMG_5049

Et bien, après 5 minutes de Tuk-tuk, on (Fintan, Julie, Michele, Julien et nous) nous dépose le long de la route dans la banlieue de Luang Prabang. Il faut marcher un peu avant d’arriver sur un terrain vague où, ce qui ressemble à une kermesse, anime l’espace, avec château gonflable multicolore en arrière plan.
On ne fait pas les fines bouches et nous allons essayer d’apprécier le lieu.

Forcément, les enfants veulent aller jouer dans le château. Nous arrivons à les retenir le temps de faire un détour pour y aller. Nous assistons aux séances photos sous tente avec toile peinte en arrière-plan représentant des paysages colorés. Le photographe se sert d’un compact numérique et imprime les photos sur une petite imprimante jet d’encre couleur. C’est bon enfant et tout le monde apprécie.

IMG_5008

Sur le chemin, nous croisons de jolies jeunes filles en magnifiques tenues Hmong traditionnelles. Les jeunes hommes sont en jean, tee-shirt et veste à l’envers. Quels contrastes !

Après un temps infini, nous réussissons à sortir les enfants du château pour explorer le reste de cette fête et nous découvrons le jeu de la balle. Les futurs couples se mettent l’un en face de l’autre et se font des passes à l’aide d’une petite balle. Plus ils font de passes, plus ils sont en harmonie et plus … on vous laisse imaginer la suite 😉

Et viens le temps du retour à Luang Prabang, le Tuk tuk est venu nous chercher.

Retrouvez plus de photographies de notre voyage au Bénin sur le site du photographe Vincent Meyer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Donnez et voyagez avec Ecole autour du monde